Structure d’hébergement pour personnes mentalements handicapées à Mertzig

L’atelier protégé «Op der Schock» a.s.b.l., fondé dans les années 60, a pour but d’accompagner et de soutenir des personnes mentalement handicapées en dehors de l’école. En 1989, une première serre a été inaugurée à Rédange. En2002, l’atelier a été agrandi d’une structure de formation et en 2005 d’un Service d’Activités de Jour. Aujourd’hui, les ressources de l’atelier «Op der Schock» proviennent de la vente des produits de la coopérative (bougies, céramiques et autres articles de décoration) fabriqués de façon artisanale par les travailleurs handicapés de l’atelier ainsi que de la culture et de la vente de plantes. La structure d’hébergement pour personnes mentalement handicapées «Op der Schock» à Mertzig est prévue pour offrir des logements aux personnes qui travaillent dans les ateliers de Rédange. Sur un terrain de 44 a sont construits dans un premier temps deux volumes avec un total de 21 chambres et 4 studios. Les deux blocs sont reliés par un couloir ayant la fonction de lieu de rencontre des différentes unités et favorisant la cohabitation entre les deux ensembles. Dans le futur, un troisième bloc complétera le site. Au rez-de-chaussée se trouvent, pour chacun des deux blocs, les studios et les espaces communs utilisés par tous les habitants: une cuisine commune, une salle-à-manger, le living et des salles de discussion. Les grandes surfaces vitrées permettent des rapports visuels vers l’extérieur et l’accès sur les terrasses. Le premier étage de chaque bloc abrite les chambres pour les personnes mentalement handicapées ainsi qu’une chambre pour les éducateurs et les locaux sanitaires communs. Pour répondre aux exigences des personnes mentalement handicapées, les deux blocs se distinguent par des détails de teintes différentes pour faciliter l’orientation en donnant des points de repère. Des meubles adaptés ont été choisis pour les chambres ainsi que pour les espaces en communs. Une importance particulière a été attribuée aux espaces extérieurs, ceux-ci sont aménagés par un „gardendesigner“ garantissant ainsi une grande biodiversité. Les habitants, ayant déjà de l’expérience dans le domaine botanique, seront impliqués dans la réalisation. Du point de vue énergétique, les bâtiments sont construits en classe énergétique B-B. Ils sont équipés d’une protection automatique contre le soleil. Une station météo collecte les données météorologiques (intensité du soleil, vitesse du vent, température etc.) pour contrôler les volets. Un élément de réglage est placé dans la chambre de l’éducateur pour contrôler les volets manuellement. La faible consommation d’énergie de chauffage est couverte par une chaudière à gaz naturel. Pour des raisons écologique, les toits plats sont réalisés en toiture verte. Ce type de toiture évite également une surchauffe de l’intérieur en été.