Baulücken 2014 – 81, rue Auguste Liesch

 

Le terrain se situe en plein quartier résidentiel de Belair entre deux rangées de bâtiments à toits en pente. L’idée est de créer une relation entre ces bâtiments en intercalant un volume à toit plat. Le tout a été conçu à l’échelle du quartier, privilégiant une gestion minutieuse des ressources et le souci de gérer au mieux les réserves de terrains disponibles afin de protéger nos conditions de vie.
L’accent est mis sur l’intégration du nouvel ensemble dans la silhouette et la topographie urbaine du lieu et sur la transparence d’un hall d’entrée, un lieu de rencontre, reliant la résidence à l’environnement naturel du site et permettant l’aménagement d’appartements à deux respectivement trois orientations.

La topographie du site a dicté l’emplacement de l’accès au garage en sous-sol et l’aménagement partiellement sous terre des locaux techniques. Par un chemin revêtu d’un dallage on accède de plein pied à la résidence, au hall d’entrée donnant accès aux escaliers et à l’ascenseur ainsi qu’à la zone de verdure en arrière du bâtiment.

Les emplacements pour voitures, le local poubelles, un local nettoyage, et les caves privatives sont aménagés en sous-sol. La chaufferie, la buanderie, l’abri pour vélos et poussettes ainsi que les locaux techniques sont installés dans la partie enterrée du rez-de-chaussée.

Les appartements comprennent un hall d’entrée avec vestiaire, WC séparé, 1 à 3 chambres à coucher, une salle de douches (une salle de bains supplémentaire pour les appartements à 3 chambres), une remise et un Living avec cuisine orientés plein Sud ou Sud-Ouest donnant sur un balcon respectivement une terrasse spacieux ; l’idée étant de créer des logements fonctionnels, clairs et accueillants, tout en garantissant la mise en valeur les espaces verts.

Des matériaux de finition simples et bruts pour le hall d’escaliers ainsi que la prolongation par un sol en pavés au rez-de-chaussée mettent en évidence la liaison recherchée avec le jardin au fond de la parcelle. Un chemin mène du hall d’entrée à une placette simple revêtue de gravillon fin gris entourée de zones de verdures (pelouses) invitant à y séjourner et favorisant ainsi la convivialité entre habitants. La pelouse permet l’exercice de toutes activités de jeux aux enfants. Des arbres indigènes étendent leurs ombres lors des chaudes journées d’été. Différentes sortes d’arbustes cachent le mur en béton longeant la limite du terrain en amont.

Toutes les idées reprises, innovation, espace vert, lumière, écologie sont le reflet de la vie commune et forment une politique du logement cohérent et durable.